Projection à Athènes du film d'Ado Kyrou consacré au Palais idéal

En novembre, la cinémathèque d'Athènes rend hommage aux cinéastes de la diaspora grecque : Kosta Gavras, Elia Kazan... et Ado Kyrou, qui a réalisé la première fiction consacrée au Palais idéal du Facteur Cheval en 1958.

Ado Kyrou qui se voulait citoyen du monde et adorateur de l'inattendu, a eu l'occasion de cotoyer Jean-Jacques Brunius, cinéaste surréaliste de premier plan qui a également consacré un documentaire à l'oeuvre de Ferdinand Cheval, "Violons d'Ingres", en 1937. Véritable hommage aux adultes restés fidèles aux rêveries de l'enfance, ce film présente quelques portraits des représentants de ce que Dubuffet appellera l'Art Brut.

Retour