Made with love for Dorothy

Made with Love for DOROTHY

La Villa Alicius, maison du facteur Cheval, accueille l’exposition dédiée à l’artiste Sarah Pucci. Réalisée en collaboration avec la galerie Air de Paris et sa fille, l’artiste Dorothy Iannone, l’exposition présente un ensemble d’objets ornés réalisés par Sarah Pucci, entre les années 1970 et 1990.

L’exposition propose d’explorer la production intime et baroque de Sarah Pucci, à la lumière de l’œuvre du facteur Cheval, et de mettre à l’honneur une artiste qui place le dévouement au cœur de son œuvre. Crées à partir de fragments de bijoux donnés par des amis, ces nombreuses œuvres délicates et étranges forment le récit d’un amour transatlantique entre une mère et sa fille.

L’exposition Fait avec amour pour Dorothy est un hommage tant à l’œuvre de Sarah Pucci que du facteur Cheval, une façon de montrer comment l’homme vient créer du merveilleux à partir d’éléments quotidiens qui croisent leurs chemins. On retrouve chez ces deux artistes, leur amour éperdu pour leurs filles le facteur Cheval donnera le nom de sa fille à sa maison, la Villa Alicius, et c’est cette même maison qui accueille les cadeaux de Sarah Pucci à sa fille Dorothy Iannone.

Les œuvres de Sarah Pucci sont aussi une histoire de correspondances transatlantiques, puisque toutes ces réalisations ont fait le voyage depuis le Massachusetts pour rejoindre Dorothy Iannone en Europe. Ouvrages de patience désormais exposés comme de véritables œuvres d’art, les réalisations de Sarah Pucci sont un très bel un écho au Palais idéal tant dans l’histoire de leur réalisation que dans une relecture historique de l’art.

L'artiste

Sarah Pucci 1902-1996

Née en 1902 dans le Massachusetts (Etats-Unis), Sarah Pucci est décédée en 1996. Sur des supports de mousse, elle eut la patience et l’opiniâtreté de rassembler perles et paillettes dans des symétries quasis parfaites, donnant alors aux supports pauvres tout l’éclat et l’apparat d’une petite joaillerie. Cette persévérance dans le travail peut s’apparenter à celle du facteur Cheval, qui construisit son Palais pendant trente-trois ans durant. Leurs travaux sont en effet assez proches, car alors que le Palais idéal abrite animaux exotiques, pèlerins et petit génie, le travail de Sarah Pucci, chargé en petits reliefs et couleurs vives, peut aussi faire croire à un microcosme merveilleux empli d’amour et de magie.

Partenaires

L’exposition de Sarah Pucci a été réalisée en collaboration avec la galerie Air de Paris à Romainville et l’artiste Dorothy Iannone.